Tempo 54, c'est le printemps

Il est hautement bédégénique, en noir et blanc et sépia soutenus d'un bandeau gris-bleu : Le Tempo du printemps à l'honneur d'être habillé d'un dessin de Christophe Chabouté pour le dossier du trimestre qui célèbre les liaisons du jazz et de la BD. Pierre-Henri Ardonceau en fait (re-)découvrir les associations les plus marquantes et Martial Ratel les aventures bourguignonnes.
Pascal Anquetil se laisse GRIser par les pros de l'impro, Jean-Michel Marchand tire le portrait du gentleman Fanfan, Philippe Méziat le paysage des "Bords de Mhère" et Armel Bloch présente le La Itou.

Bonne lecture !

 

 

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube