En projet: "Hommage cuivré" à un compositeur réunionnais

À travers l’exploration du répertoire d’Alain Peters, artiste majeur et artisan de l’ouverture du maloya, musique métisse par excellence, aux courants musicaux contemporains dans les années 1970, le tromboniste bourguignon Patrick Charbonnier convoque à la fois une tradition musicale propre à l’île de la Réunion mais aussi l’ensemble de la « great black music » qui se trouve  mêlée au maloya dans ses variantes modernes. Basée sur la rencontre entre une section de cuivres métropolitaine (outre le leader elle devrait compter  le jeune tubiste et bugliste Olivier Germain-Noureux, Jean-François Charbonnier au soubassophone ainsi que le batteur et percussionniste Michel Deltruc) et un orchestre de percussions réunionnais, cette aventure musicale se propose  faire revivre différemment les compositions d’Alain Peters « afin d’en souligner la richesse, la singularité et … l’universalité. ». Une ambition qui devrait se concrétiser entre métropole et Réunion, avec quelques passages bourguignons, au cours de l’année 2014.

+ d'infos

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube